Entrelacement

Bien comprendre ce qu’est l’entrelacement est la moitié du chemin pour résoudre les problème qu’il engendre. Heureusement il est voué à disparaître.

Présentation

voici les différents façons dont peuvent être « enregistrées/crées/traitées/exportées » des images vidéos numériques :

  • en Progressif c-a-d 25 pleines photos par seconde.
Vidéo progressive
  • en Entrelacé il y a 50 demi-photos (trames) par seconde. 2 trames forment une Image: la supérieure (lignes impaires) et l’inférieur (lignes paires). Chaque trame représente un instant (photo) différent. 

Et ce n’est pas toujours la trame impaire qui est la « première ».

Entrelacement « supérieur »
Entrelacement “inférieur”

Donc une image entrelacée représente 2 instants. Elle doit visionner sur un système d’affichage entrelacé !!. Et ne peut être vue/affiché en « arrêt sur image ».

Montage mixtes

Le type d’entrelacement d’un plan est inhérent à sa captation /export. Le type d’entrelacement d’une timeline est fortement lié au format d’export final
Voici les 9 cas possibles d’entrelacement ou non entre un plan et une timeline :

le but est de travailler sur le plan pour le rendre conforme à la timeline
  • Pour dés-entrelacer, le plus simple est de doubler la première trame (il y a d’autres méthodes .. plus efficace)

  • Pour adapter un entrelacement opposé on décale toute l’image d’un pixel vers le haut/bas. Les lignes paires deviennent impaires et réciproquement!

  • Entrelacer du Progressif (ré-créer la trame manquante), ne se fait pas dans la pratique

 

C’est opérations sont plus ou moins automatique en fonction des logiciels. La palme revient à Final Cut Pro X où tout est automatique

Cette page vous a plu ?